Vous etes ici : Accueil » Parents » Relation parents-école

Relation parents-école

             

      L‘épanouissement de l’élève dans l’établissement scolaire et en dehors, son sens de l’effort, dépendent largement de sa motivation et donc de la qualité du dialogue entre l’enseignant et sa famille.

        Des relations difficiles entre les adultes qui l’entourent peuvent constituer pour l’enfant une source de perturbation. Tout au contraire, le sentiment d’une continuité et d’une communion d’objectifs soutient l’effort nécessaire pour une scolarité réussie tout au long de celle-ci, c’est-à-dire de l’école maternelle au lycée, même si les échanges parents-enseignants ne sont pas de même nature selon le niveau d’étude considéré.

            Ce dialogue a pour objectif une information mutuelle, la recherche d’échanges et une meilleure compréhension réciproque fondée sur le respect et la confiance.

           Les conditions de ce dialogue ont pour objectif de parvenir à la réussite de chaque élève. Pour renforcer cette relation, notre école a réservé un certain nombre de dispositions à respecter.

               Le parent peut légitimement demander des précisions à l’enseignant sur :

  • Les programmes scolaires, les objectifs poursuivis ;
  • les modalités d’apprentissage utilisées;
  • Les modalités et le rythme des évaluations ;
  • Les règles de vie en classe.

              Le parent s’informe auprès de l’enseignant du comportement de son enfant en classe, de l’évolution de ses résultats, de ses points forts ou /et faibles, et sollicite des conseils pour venir en aide à son enfant. Dans le même temps, il peut être conduit à préciser le cadre, les contraintes familiales et sociales de l’enfant en apportant à l’enseignant des éléments sur le comportement de son enfant à la maison.

               Il informe l’enseignant des mesures qu’il a prises pour accompagner la scolarité de son enfant, et fait part de ses souhaits en matière d’orientation pour son enfant et présente à l’appui les arguments qui fondent ceux-ci (centres d’intérêt de l’enfant, difficultés détectées, contacts pris avec des écoles, avec le milieu économique, social…). L’enseignant et le parent essaient de définir en commun les moyens et les voies de progrès auxquels chacun, dans son domaine, peut contribuer: avec l’enseignant, le parent recherche les solutions et les parcours les mieux adaptés à la situation scolaire  de son enfant et à ses souhaits.

             Le parent fait part à l’enseignant des évolutions positives ou négatives qu’il perçoit dans la relation de l’enfant avec l’école et dans son comportement affectif; l’enseignant en fait de même pour le parent.

      En cas de rupture du dialogue, le recours à un médiateur peut permettre de renouer le contact. Dans une telle situation, il peut être très utile de faire appel à un médiateur qui va tenter de créer les conditions d’une nouvelle relation. Ce peut être :

  • Le chef d’établissement ou le directeur de l’école à condition bien entendu qu’il soit extérieur au conflit,
  • Un autre enseignant,
  • Le médiateur académique,         

          En tout état de cause toute personne acceptée par les deux parties et soucieuse de faire prévaloir l’intérêt de l’élève et celui de la communauté éducative dans le respect des principes généraux de notre école.

         Dans tous les cas, et quelle que soit la nature du conflit, chacun, au nom de l’intérêt de l’élève, se doit alors de faire preuve de bonne volonté.

    Le directeur d’école doit prendre toute mesure adaptée afin que les parents puissent effectivement prendre connaissance des résultats scolaires de leur enfant.

        Dans le cadre des mesures que le conseil d’école ou le conseil d’administration adopte sur la conduite du dialogue avec les parents ou dans le cadre du projet d’école ou du projet d’établissement, il appartient à chaque école et à chaque établissement de définir, compte tenu de ses spécificités (type d’établissement, population scolaire, nombre d’élèves….), les mesures les mieux à même de porter ces résultats à la connaissance des parents.

          A AbiGate, un cahier de communication, des réunions parents-profs, une association de parents d’élèves et des bulletins scolaires à chaque semestre, sont utilisés pour renforcer la coopération entre les parents et l’école.

        En outre, aussi souvent que l’intérêt de l’élève le nécessite, le point sera effectué régulièrement sur ses résultats et son comportement scolaires par le biais d’échanges d’informations, notamment au moyen du carnet de correspondance.

         Les parents doivent être prévenus rapidement de toute difficulté rencontrée par l’élève, qu’elle soit scolaire ou comportementale. La question de l’assiduité scolaire, élément fondamental de la réussite scolaire, fait l’objet d’une attention particulière.

            Les nouvelles technologies, en fonction de l’équipement des établissements et des familles, pourront être un support pour mieux communiquer. Ainsi, l’utilisation des SMS et des autres moyens accessibles par Internet (messagerie et portail électroniques…) doivent permettre, chaque fois que possible, des échanges plus rapides avec les parents (absences, réunions…).

AbiGate © 2012, Tous les Droit Réservé

Scroll to top